Poêle de chauffage

Affiner la sélection (0)

Catégories

Marques

Offres

Prix (€)

  • Min: 30

    Max: 2875

Dimensions cm

Matière

Type

Puissance

Surface m2

Certification

Vous avez décidé de sauter le pas et de vous chauffer au bois. Une alternative durable, naturelle et potentiellement locale aux énergies fossiles. Ce choix mûrement réfléchi est motivé par la... Lire la suite

Poêles : s’y retrouver dans la multitude de produits proposés

Vous avez décidé de sauter le pas et de vous chauffer au bois. Une alternative durable, naturelle et potentiellement locale aux énergies fossiles. Ce choix mûrement réfléchi est motivé par la perspective d’économies sur vos factures de chauffage, mais aussi par le confort et le plaisir de se chauffer au bois. Parmi les modèles existants, il vous faudra faire un choix. Suivez nos conseils pour réussir au mieux votre achat.

Le poêle à bois

Le poêle à bois accueillera des bûches de bois, offrant à vos yeux le spectacle de la flamme qui vacille, à votre oreille le doux bruit du crépitement, et à votre nez les subtils effluves du bois qui se consume. Autant d’atouts qui séduisent et qui apportent une dimension conviviale et nostalgique au poêle à bois. On peut également choisir un poêle pour des besoins plutôt ponctuels. Si c’est cet aspect qui vous séduit, pensez à privilégier une grande surface vitrée, afin de profiter au maximum du décor ! Dans un poêle à bois, les bûches de 33 centimètres sont réputées pour apporter la meilleure combustion. Ce type de poêle doit donc être alimenté régulièrement et se positionne davantage comme un chauffage d’appoint.

Le poêle à granulés

Les performances du poêle à granulés dépassent aujourd’hui sensiblement celle du poêle à bois, pouvant atteindre un rendement supérieur à 90 %. Il offrira également un chauffage plus homogène dans les pièces de la maison, sur une durée plus longue. Il est alimenté par des granulés, appelés aussi « pellets », stockés dans le silo du poêle. Ce combustible est composé de sciure et de petits morceaux de bois compactés. Si vous souhaitez une technologie réglable en votre absence, optez pour un poêle à granulés ! Il possède aussi l’avantage de générer moins de cendres.

Choisir la bonne puissance

Quel que soit le produit choisi, il faudra sélectionner la puissance qui correspond à vos besoins et à la surface de la pièce qui accueillera le poêle. La puissance varie en moyenne de 6 à 14 kw. Un petit conseil simple à appliquer, pour une maison correctement isolée : compter 1 kw pour 10 m2, pour un plafond à 2,5 mètres de hauteur. Cela vous donnera une estimation de la puissance à privilégier. Il n’est pas nécessaire d’investir dans un poêle trop puissant, car en faisant tourner votre poêle au ralenti, pour perdriez en rendement.

Pourquoi pas un poêle électrique ?

Si la manutention des bûches, l’entretien du poêle, du conduit… vous rebutent, pourquoi ne pas opter pour la solution du poêle électrique ? Offrant une belle vision de la flambée, il ressemble à s’y méprendre à un poêle à bois, paré d’acier ou d’émail, à la différence qu’il se branche sur le secteur. Sa puissance est en revanche plus faible : de 1000 à 2000 watts, il s’utilisera comme chauffage d’appoint, pour des pièces de 10 à 20 m2.

Et si c’est seulement l’effet visuel que vous recherchez, sachez qu’il existe des cheminées dites « décoratives ». L’illusion est parfaite, avec un effet flamme très réaliste et/ou le bruit du crépitement.

Derniers produits vus