Chauffe eau thermodynamique

Affiner la sélection (0)

Catégories

Marques

Offres

Prix (€)

  • Min: 32

    Max: 2836

C’est la combinaison d’un chauffe-eau et d’une pompe à chaleur qui constitue le principe de fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique. La partie pompe à chaleur va capter les calories... Lire la suite

Le fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique

C’est la combinaison d’un chauffe-eau et d’une pompe à chaleur qui constitue le principe de fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique. La partie pompe à chaleur va capter les calories contenues dans l’air ambiant, à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment. Ces dernières vont être transférées à un fluide caloporteur. Ce fluide va être compressé pour augmenter la chaleur contenue. Le fluide ainsi chauffé va à son tour transmettre sa chaleur à l’eau contenue dans le chauffe-eau. La principale source d’énergie sera l’air ambiant et non plus une énergie électrique ou une énergie fossile.

Un chauffe-eau thermodynamique fonctionne-t-il par tous temps ?

Si le chauffe-eau thermodynamique capte la chaleur de l’air ambiant, que se passe-t-il dès lors que les températures sont trop basses ? En effet, c’est une question que l’on peut se poser. Si les températures sont en dessous de zéro, comment est-il possible que la chaleur d’un air ambiant soit transmise ? Le chauffe-eau thermodynamique, en cas de basse température, en dessous de 5°c, va basculer sur une alimentation électrique. Dès lors que la température atteindra de nouveau plus de 5°c, le système de pompe à chaleur, très économique, reprendra le relai.

Le coût d’un chauffe-eau thermodynamique

Si le chauffe-eau thermodynamique a un coût d’investissement plus élevé qu’un chauffe-eau électrique classique, ce dernier tend toutefois à se démocratiser. On peut constater que la consommation d’énergie d’un tel chauffe-eau est très réduite ce qui vous permettra rapidement d’amortir le coût d’investissement. La consommation d’un chauffe-eau thermodynamique est 2 à 3 fois inférieure à un chauffe-eau électrique classique. Selon la capacité du ballon dont vous avez besoin, les tarifs évoluent entre 1200 et 2500€ par appareil.

L’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique

L’entretien d’un chauffe-eau thermodynamique n’est pas très contraignant. Selon l’endroit où il est installé on va nettoyer plus ou moins régulièrement les grilles d’aspiration d’air afin qu’elles ne s’encrassent pas. Le remplacement de pièces ou la réparation de pannes peuvent être faites par soi-même si l’on a les compétences nécessaires et le matériel adéquat. Toutefois étant donné du coup d’investissement du matériel, il est indispensable que vous ayez recours en cas de doute à un professionnel compétent pour manipuler une telle installation.

L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique

Une fois que l’on a cerné le fonctionnement d’un chauffe-eau thermodynamique, on peut être tenté de l’installer tout seul. Nous vous conseillons vivement d’être au moins deux pour manipuler le chauffe-eau. Son encombrement et son poids sont importants et il est primordial de vous préserver mais également de préserver l’intégrité de l’appareil.

L’installation d’un chauffe-eau thermodynamique nécessite des compétences en plomberie, en électricité et en maçonnerie si vous optez pour un chauffe-eau split.

Il existe en effet, deux types de chauffe-eau thermodynamiques. Le type monobloc et le type split. Le monobloc comprend la cuve d’eau chaude et la pompe à chaleur dans un seul et même ensemble. Le chauffe-eau split est quant à lui en deux parties, une partie intérieure, la cuve du chauffe-eau et une partie extérieure pour capter l’air chaud extérieur.

Le chauffe-eau thermodynamique monobloc va pouvoir être installé dans une pièce de vie de minimum 10 m² et 2.10 m de hauteur. L’air ambiant pourra être capté, l’inconvénient c’est que la chaleur ambiante va être captée et la pièce va donc être refroidie. Le second inconvénient est le système d’aspiration de l’air peut faire un peu de bruit entre 40 et 70 décibels selon le modèle.

Vous pourrez configurer les entrées et sorties d’air différemment. Vous pourrez aspirer l’air ambiant dans la pièce et rejeter l’air froid à l’extérieur grâce à une sortie d’air. Ou bien aspirer et rejeter l’air à l’extérieur de la maison, vous préservez ainsi les calories de la maison.

Dans ces trois cas de figure, le bruit reste potentiellement l’inconvénient majeur.

Pour éradiquer cette problématique il est conseillé d’opter pour un modèle de chauffe-eau thermodynamique split dont le bloc d’aspiration se trouvera à l’extérieur et ainsi les éventuelles nuisances sonores également.

Derniers produits vus