Cintreuse

Affiner la sélection (0)

Marques

Offres

Prix (€)

  • Min: 17

    Max: 1990

La cintreuse vous permettra de travailler vos tuyaux de cuivre pour les adapter à la configuration de votre réseau. La mise en place d’un raccord est une faiblesse dans un circuit. C’est un point... Lire la suite

La cintreuse pour vous éviter les travaux de soudure

La cintreuse vous permettra de travailler vos tuyaux de cuivre pour les adapter à la configuration de votre réseau. La mise en place d’un raccord est une faiblesse dans un circuit. C’est un point de fuite potentielle important. En ayant recours à une cintreuse, vous pourrez sans nul doute modifier la conduite de votre circuit. Ainsi, si vous devez intégrer votre circuit dans une cloison ou un mur, vous aurez l’avantage qu’une fuite aura peu de chances de survenir, le tube étant respecté dans son intégrité.

Ressort à cintrer du PER

Le cintrage du PER est très simple à réaliser et ne nécessite qu’un seul outillage : le ressort à cintrer. Ce ressort va être positionné soit à l’intérieur soit à l’extérieur du tube PER et va permettre de créer des angles sur un tube PER sans faire céder, plier ou blanchir ce dernier. Vous pourrez ainsi avoir une courbe de PER idéale et un tube qui gardera toutes ses caractéristiques techniques.

La pince à cintrer

La pince à cintrer est disponible en de nombreux modèles, correspondant chacun à un diamètre de tube. Conçue en aluminium elle a l’avantage d’être très légère et particulièrement résistante. Vous pourrez avec elle travailler des cuivres qui sont recuits ou écrouis.

Vous pourrez avec une pince à cintrer travailler un angle de cintrage jusqu’à 180°. Vous pourrez également choisir le rayon de cintrage qu’il vous faut. Ce n’est pas une option réglable sur la pince, la pince est prédéfinie avec un rayon de cintrage particulier.

L’utilisation d’une cintreuse arbalète hydraulique

La cintreuse à arbalète hydraulique va vous permettre d’avoir un outil manuel pour modifier des angles de tube en cuivre.

Si le cuivre est écroui, le recuire au chalumeau jusqu’à une couleur rouge sombre, cela le rend plus souple le cuivre. Au préalable, présenter le tube dans la cintreuse et effectuer un marquage à la craie de Briançon ou craie stéatite, pour que ce dernier résiste à la recuisson. Il faudra refroidir impérativement le tube avant de l’installer sur les galets de la cintreuse à arbalète pour réaliser le cintrage.

Il est important de contrôler que les galets, sur l’arbalète, aient bien le bon diamètre.

Si vous n’utilisez pas le bon diamètre d’accessoires de la cintreuse, vous obtiendrez un tube en cuivre déformé. Le diamètre du tube cintré sera étiré et plus étroit que le tube initial. Afin de préserver la libre circulation des fluides au sein du tube, il est primordial d’avoir un cintrage obtenu avec des accessoires au bon diamètre. Avec le matériel adapté, il n’y a aucune déformation du tube initial.

Lorsque vous devez recuire un tube, il est primordial de le recuire uniquement sur la partie de cintrage. Le recuit ne doit pas aller jusqu’aux galets qui maintiennent le tube. Si vous recuisez cette partie-là, elle sera plus souple et la pression exercée va déformer le tube en s’écrasant sur les galets.

Vous pourrez trouver chez Bricozor le matériel nécessaire pour cintrer vos différents tubes. Ces derniers vont vous permettre de réaliser les circuits d’eau, d’eau chaude ou de gaz sans avoir à poser des coudes ou des raccords sur vos longueurs de tubes.

Derniers produits vus