Entrée d'air et aération de fenêtre

Affiner la sélection (0)

Catégories

Marques

Débit d'air m3/h

Matière

Mortaise mm

Couleur

La salubrité d’une maison dépend de plusieurs facteurs. En premier lieu il y a le facteur de l’isolation. Une maison correctement isolée maintient la chaleur et préserve la fraicheur. Ce sont des... Lire la suite

De l’importance de l’aération permanente d’une maison

La salubrité d’une maison dépend de plusieurs facteurs. En premier lieu il y a le facteur de l’isolation. Une maison correctement isolée maintient la chaleur et préserve la fraicheur. Ce sont des économies en perspectives qui vous apporteront un plus grand confort au quotidien et vous permettront de préserver votre budget. Toutefois une maison trop bien isolée peut rapidement conserver l’humidité ambiante. Il convient donc d’avoir un système d’évacuation de l’air humide et vicié. Cette évacuation peut se faire par la mise en place d’une VMC. Cette VMC permet la circulation permanente ou bien seulement lorsque cela est nécessaire, de l’air dans une maison. Les entrées d’air installées sur les fenêtres vous permettent de faire entrer de l’air frais dans votre domicile.

En évacuant l’air humide vous assainirez votre maison vous limiterez la prolifération de moisissures notamment.

La mise en place d’aérateurs et d’entrées d’air

La mise en place d’aérateurs et d’entrées d’air peut se faire sur des portes et des fenêtres donnant sur l’extérieur. Ces installations peuvent se faire simplement, il n’est pas nécessaire d’être menuisier pour y parvenir. Toutefois il faudra comprendre comment fonctionne l’installation afin qu’elle soit correctement installée.

Si vous êtes locataire, la mise en place de ces installations est à réaliser par le propriétaire.

Bois, PVC ou Alu, les entrées d’air ou aérateurs de fenêtres s’installent sur tous types de menuiseries. Vous pourrez créer des trous dans la partie haute des montants de fenêtres grâce à une perceuse et un foret adapté, et ce des deux côtés, intérieur et extérieur. Une fois les trous formés les grilles se positionnent sur les aérations crées en respectant bien le côté intérieur et le côté extérieur de l’accessoire.

Entrées d’air hygroréglables

Certaines entrées d’air se déclenchent dès lors que le taux d’humidité est trop important dans une pièce, incitant ainsi la circulation et l’évacuation de cet air vicié. Ces aérateurs-là sont appelés des entrées d’air hygroréglables. Elles favorisent la circulation de l’air seulement lorsque cela est nécessaire d’un point de vue salubrité. Ces installations sont particulièrement utiles sur les fenêtres des salles de bain mais également des cuisines. Ce sont en effet les deux pièces principales dans lesquelles l’humidité atteint des records.

Entrées d’air aéro-acoustiques

La percée d’entrées d’air dans des vantaux de fenêtres affaiblit les performances thermiques et acoustiques d’une fenêtre. Afin de compenser ces affaiblissements, vous pouvez choisir des entrées d’air qui sont performantes en matière acoustique, mais également thermique. Ainsi les entrées de bruits extérieurs seront minimisées et vous pourrez profiter de la quiétude de votre logement tout en renouvelant l’air ambiant. Le froid ou la chaleur peuvent également s’immiscer par le biais de ces aérations. La plupart des aérateurs disponibles sont créés afin de préserver les capacités thermiques de l’ouverture.

Ajuster son aérateur en fonction du volume de la pièce

Selon l’aérateur que vous choisirez, il laissera passer une certaine quantité d’air par heure. En effet, vous pourrez dans le descriptif des produits trouver des aérateurs plus ou moins performants. En fonction du volume de la pièce que vous avez à ventiler, vous choisirez une entrée d’air plus ou moins grande. La plupart des entrées d’air permettent un flux d’air entrant compris entre 20 et 30 m3 par heure.

Derniers produits vus